Ile Maurice: Dholl Puri à Flacq!

Vivre à Maurice, c'est profiter de la cuisine,
qui est aussi variée que la population.
Une cuisine aux multiples facettes, toujours colorée et surtout très goûteuse!
Il y a des petits repères comme celui ci découvert dans une petite rue de Flacq,
bourgade très authentique de l'Est.


Une ruelle semblable aux autres, presque en face de la Banque des Mascareignes,
on continue 5 minutes et sur la droite on aperçoit une petite entrée et ceci...
Aucune enseigne, un petit couloir à l'arrière d'une maison, 
où travaillent des petites mains pour le plaisir gustatif des locaux.
Ces dholl puris régalent chaque jour les habitants et quelques touristes égarés!

Ce sont les indiens, arrivés après l'abolition de l'esclavage 
qui ont apporté à Maurice cette cuisine parfumée. 
Ces laboureurs ont enrichi l’Île de saveurs nouvelles grâce à leurs traditions régionales. 
Ils ont introduit à Maurice l'utilisation des épices, safran, coriandre, girofle, cardamone.
Les galettes, chapati, farata roti et dholl puris, ti puris accompagnent les plats indiens et 
sont donc devenus les encas rapides des communautés locales à Maurice.

Un bon dholl puri est garni de curry de gros pois,
de chatini coco et coriandre fraîche et de rougaille de brède songe.
La pâte est façonnée en petites boules, 
puis étalée en galettes
puis posée sur le tawa, épaisse plaque métallique chauffée, 
 huilée et ensuite garnie!!
Voilà ce qu'il ne faut pas manquer quand on vient à Maurice!!
Vous croiserez ces vendeurs à bicyclette, 
avec dholl puris et garnitures dans une petite vitrine à l'arrière du vélo, 
ou dans des petites barraques fixes ou mobiles au bord des routes!


La recette des faratas ici...

2 commentaires:

  1. il nous tarde vraiment d'y etre vos fotos et commentaires sont fabuleux merci bcp

    RépondreSupprimer

Merci d'y mettre votre grain de sel!