Madagascar: A Nosy Komba et Nosy Iranja: les brodeuses et le point Richelieu

Nosy Komba se pare de l'artisanat de ses habitants! Les nappes brodées au point Richelieu, appelé ici "réssélé" ou "récélé" flottent au vent et créent de magnifiques décors sur les plages de Nosy Komba et de Nosy Iranja. Elles ondulent, illuminent les plages et les motifs ajourés ombragent joliment le sable fin! Les brodeuses s'installent au petit matin sur la plage, étendent leurs créations et se mettent à l'ouvrage sur la plage simplement. Elles font partie du quotidien de la vie à la plage. Evasion au coeur de cet artisanat malgache.

Les brodeuses malgaches sont talentueuses et quel plaisir de les regarder broder, découper ces toiles de coton qui deviennent chef d'oeuvre. Une apparence de dentelle pour ces broderies qui créent des motifs inspirés par Madagascar et dont le tissus entre les broderies est patiemment découpé. 
L’appellation est due à Richelieu, célèbre premier ministre de Louis XIII qui fit venir à la cour des dentellières d'Italie qui partagèrent leur art. Un souvenir très raffiné à ramener d'un séjour à Nosy Komba ou Nosy Iranja, les femmes du village trouvent là un beau moyen de faire vivre leur famille.
De longues heures de travail minutieux, dessiner, broder puis découper entre les broderies pour créer ces nappes, rideaux, chemins de table magnifiques. 


 A Nosy Iranja aussi les brodeuses sont là, et ces oeuvres au point Richelieu ne font qu'embellir davantage l'île!


 Mais dans le Nord de Nosy Komba aussi les brodeuses sont là et exposent leurs oeuvres qui flottent au vent. A Ampangorina, il y en a tellement...


Impossible d'y résister tellement ces broderies sont belles, des motifs qui évoquent Madagascar, les lémuriens, les tortues, l'ylang ylang, la vanille, le baobab, les coquillages et poissons... 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci d'y mettre votre grain de sel!